Comment se remettre d’une infidélité?

Quelques astuces pour vous aider à réparer les dégâts suite à une infidélité…

Par Cheryl Fraser*

1. Vérifiez que vous êtes tous les deux prêts à faire l’effort. Les enquêtes montrent qu’un homme pardonne moins facilement un écart sexuel qu’une infidélité sentimentale, alors qu’une femme a plus de mal à tirer un trait sur une trahison sentimentale que sur une aventure sexuelle. Sachez donc que ce qui vous paraît de peu de poids peut être dévastateur pour votre conjoint. Il faut du temps pour digérer un tel choc. Vous devez décider ensemble si cela sonne le glas de votre union ou marque le début d’un nouveau chapitre.

2. Dialoguez. Écoutez-vous l’un l’autre longuement, sans vous interrompre. Les deux points de vue doivent être entendus et respectés. N’oubliez pas que comprendre n’est pas synonyme d’accepter. L’émotivité est normale: la colère, la tristesse, la honte, la peur font partie intégrante du dialogue. L’important est de les exprimer sans verser dans le reproche, l’insulte ou la menace de rupture. Si vous n’y arrivez pas, faites appel à un médiateur professionnel.

3. Refondez votre couple. Une fois que le désamorçage de cette bombe émotive sera entamé, vous serez prêts à rebâtir des fondations saines. Cela vous obligera peut-être à une longue réflexion sur les conséquences de l’infidélité pour votre conjoint et vous. Mieux vous comprendrez ce qui a provoqué l’infidélité et le rôle que chacun de vous a joué dans l’affaire, plus il vous sera facile de reconstruire.

4. Ne cessez pas de faire l’amour. Après une infidélité, certains couples se déchaînent: le conjoint trompé veut reconquérir l’infidèle, l’autre cherche à renouer. D’autres désertent le lit conjugal, et c’est dangereux. Faites de vos corps, de votre vulnérabilité, des armes de guérison.

5. Pardonnez. Oublier, c’est impossible, pardonner, non. La confiance ne se mérite pas, elle se donne. Nous remettons notre cœur entre d’autres mains, avec toute la sagesse dont la vie nous a rendus capables. Nous pouvons choisir d’aimer encore.

* Cheryl Fraser est psychologue et spécialiste en thérapie sexuelle et relationnelle.

Source

Commentaires

mood_bad
  • Pas encore de commentaires.
  • chat
    Ajouter un commentaire