Pour vous, le glas de votre histoire a sonné. C’est terminé mais vous gardez de l’affection pour votre partenaire. Lors de l’annonce à votre futur ex, soyez clair(e). Ne laissez planer aucun doute sur la suite.

Voilà, c’est fini. Vous avez l’intime conviction que vous deux, ça n’ira pas plus loin. Pour tout un tas de raisons. Vous devez annoncer la rupture alors que vous avez beaucoup de tendresse, d’attachement et même encore de l’amour pour l’autre. Sauf qu’il faut

s’efforcer d’être clair.

Surtout il ne faut pas lui faire croire qu’il s’agit d’une pause, que peut-être l’histoire pourrait redémarrer, quand on sait qu’elle est définitivement terminée. Car celle ou celui qui a partagé votre intimité pendant un temps nourrira de faux espoirs et restera figé dans la douleur.

Une vraie rupture doit être transparente et définitive, même si c’est difficile, et compliqué,  il faut s’en tenir à une décision et ne pas laisser la porte ouverte.

Bien sûr que vous pourrez entre avoir un lien amical par la suite mais dans un premier temps, il vaut mieux mettre de la distanciation pour ne pas laisser d’espoir. L’autre vous manquera certainement, mais passer du temps avec elle ou lui comme avant n’est pas opportun car au final personne ne fait le deuil.

Enfin, pour celui qui part, il ne faut pas proposer à votre partenaire d’être à son écoute au quotidien. Là encore, garder ce type de lien n’est pas souhaitable car cela ne permettra pas à l’autre d’avancer.

Quoi qu’il en soit, une rupture est forcément désagréable. Mais on fait plus de mal en essayant de préserver l’autre, qui peut s’accrocher à un espoir ou ne pas accepter la rupture, qu’en étant franc.

Enfin, souvenez-vous que le départ de l’autre ne signifie pas que vous êtes nul(le) ou qu’il vous manque quelque chose.

Par Gwen Saulnier : 07 68 66 32 57 

Coach de vie à Montpellier

 

Laisser un commentaire