Monsieur a des baisses de libido et ne vous étreint plus ? La situation se veut perturbante

La vie sexuelle a ses hauts et bas. Mais lorsque les rapports s’espacent et s’amenuisent pour laisser place à l’abstinence, c’est le signe d’un malaise profond. Vous pensez qu’il est infidèle parce qu’il ne veut plus batifoler ? Dans la plupart des cas, ce n’est pas la raison principale.

Sachez que ce n’est pas une question d’attirance physique car le désir et l’amour sont deux choses très différentes et non superposables.

Certains problèmes familiaux, financiers ou personnels peuvent mettre de la distanciation entre les partenaires au sein du lit conjugal. D’autres émotions peuvent fausser la donne sous la couette, comme la jalousie, la colère, la tristesse ou le ressentiment. Si votre conjoint vous en veut, son désir peut-être annihilé.

La bonne attitude est alors de communiquer pour comprendre ce qu’il se passe dans sa vie. Le tout est d’être dans une situation d’écoute. Rien ne sert de mettre de l’huile sur le feu, il ne faut surtout pas faire de reproche.

La baisse de désir peut venir d’un problème médical. Le premier élément qui peut faire diminuer le désir, ce sont les médicaments. Des anomalies hormonales sont également des causes de blocage du désir. Une maladie auto-immune, la fatigue ou la dépression sont aussi des causes fréquentes de baisse de libido.

Souvent, la peur de ne pas assurer arrive aussi sur le podium des peurs. Une mauvaise érection et le flambeau retombe comme un soufflet. Aucun homme n’a pas envie d’être confronté à la panne. L’angoisse du ridicule est tellement présente que le désir s’estompe.

Il est conseillé pour ne pas que la situation s’enlise de consulter un médecin, de communiquer, de faire des câlins sans sexe pour réactiver l’envie. Enfin, n’hésitez pas à consulter pour amorcer le dialogue auprès d’un thérapeute.

Par Gwen Saulnier : 07 68 66 32 57

Gwen Saulnier, coach en conseil conjugal

Laisser un commentaire